Méline a 15 ans et ses parents viennent tout juste d’acheter une jolie maison à Fleurie.

Cette maison a des volets bleu, un peu comme le ciel du mois de juillet que Méline aime tant admirer lorsqu’elle part en vacances dans le Gers. L’été dernier, pour ces vacances d’été, Méline avait fait du buggy. C’était son cadeau d’anniversaire. Elle était montée aux côtés d’un pilote et était partie découvrir de jolis endroits qu’elle avait photographiés avec l’appareil photo de Géraldine, sa maman.

Méline a une petite sœur de 11 ans : Sabrina. Mais cette dernière est encore dans les jeux d’enfants et, puisqu’elle ne connaît pas grand monde à Fleurie, Méline s’occupe, seule. Elle observe beaucoup le paysage du Beaujolais, mais il faut bien l’avouer : souvent, ici, Méline s’ennuie. Pour trois mois à peine, ses parents lui ont proposé de finir son année scolaire de troisième et de passer le brevet des collèges par correspondance. Elle a accepté. Mais elle ne connaît personne et n’a plus ses amies autour d’elle.

Méline voudrait découvrir le Beaujolais

Elle part souvent se promener dans les vignes, mais elle ne va jamais trop loin : elle a peur de se perdre. Ici, tout se ressemble plus ou moins. Il faut dire que Méline a un sens de l’orientation bien à elle. Heureusement, son père lui a acheté un smartphone récemment, avec la 4G. Pour lui permettre de garder contact facilement avec ses amis de Nantes. Car Méline et sa famille sont arrivés de Nantes en mars dernier. Et puis, elle ira au lycée à Belleville en septembre et se sera bien plus simple.

Depuis qu’elle a son smartphone, Méline ose aller un peu plus loin au milieu des vignes. Elle est même montée à la Madone de Fleurie, seule. Elle est resté là une heure, à dessiner le paysage et prendre des photos pour les partager sur Facebook et Instagram. Ses longs cheveux bruns flottaient au vent, assez puissant ce jour-là. Ses cheveux flottants la font rire, on dirait qu’elle est sous l’eau.

Elle a repéré sa nouvelle maison avec difficulté. Heureusement : il y avait les volets bleu et elle avait pris les jumelles offertes par son grand-père. Car oui, cette jeune fille de 15 ans adore regarder loin. Elle aime voir l’invisible et son grand-père lui a fait un réel plaisir en lui offrant de jolies jumelles qui grossissent 6 fois.

Après le lycée, Méline voudrait travailler dans l’optique. Elle ne sait pas exactement ce que c’est, mais son ancien prof de sciences physiques à Nantes lui avait dit que ça lui irait bien. Elle s’est donc dit « pourquoi pas ? ».

Et puis elle se dit que si ça permet de voir des choses, ce sera bien.

Du haut de la Madone, Méline a remarqué de nombreux châteaux dans le Beaujolais. Elle a également remarqué que le paysage est vraiment plein de collines. C’est finalement assez joli le Beaujolais. Mais ce qu’elle voit est assez loin et elle voudrait tellement aller voir mieux.

La photo du buggy bleu

La photo Buggy Experience Beaujolais prise par Méline à FleurieEn redescendant de la Madone par les chemins de vignes, la jeune adolescente entend le bruit d’un moteur. Elle reconnaît tout de suite le chant d’un buggy et se remémore ces moments géniaux où elle avait pu découvrir des lieux secrets perdus dans le Gers.

Elle dirige son smartphone vers le bruit du moteur et elle voit descendre d’un petit chemin, puis s’engager sur la route, un buggy bleu. Le bleu, cette couleur qu’elle aime tant. Alors elle le photographie. Il fait quelques centaines de mètres sur la route puis s’engouffre dans un nouveau chemin pour descendre plus bas.

Méline se dit que se serait une bonne chose de pouvoir trouver le propriétaire de ce buggy bleu dans le Beaujolais pour lui donner la photo.

Une fois chez elle, Méline se met à chercher sur Facebook si des gens ont mis des photos d’un buggy dans le Beaujolais. Et bingo ! Elle trouve le propriétaire.

Il s’agissait de nous : Buggy Experience Beaujolais. Alors Méline nous a envoyé la photo de notre buggy bleu. C’est celle que vous pouvez voir ici, un peu plus haut.

Pour la remercier nous lui avons proposé un petit tour gratuit de 10 minutes, si ses parents étaient d’accord.

Le soir, Méline a parlé de notre proposition à ses parents qui ont dit oui après s’être renseignés. Ils nous ont directement appelés pour savoir qui nous étions et si, en plus des 10 minutes gratuites, nous pouvions lui réserver une heure afin de permettre à leur fille de découvrir un peu la région et de vivre une aventure dans sa nouvelle région.

Méline passe son brevet à la fin du mois et le 30 juin, nous allons lui faire vivre une expérience de buggy inoubliable.

Nous lui avons demandé d’écrire son histoire, le droit de vous la partager et nous lui demanderons d’écrire son témoignage !

Merci Méline.

Partagez l'information
  • Twitter
  • Facebook
  • email
  • Google Reader
  • Tumblr
  • LinkedIn