Buggy Experience : le Beaujolais vu en drone

Afin de faire la promotion de notre activité Buggy Experience dans le Beaujolais, nous avons recherché ce qui était existant sur le territoire. Pour voir ce qui avait été fait, pour s’en inspirer ou non, pour connaître la concurrence tout simplement.

Nous le savions déjà mais le Beaujolais est drastiquement pauvre en matière de communication touristique.

Communication de buggy dans le Beaujolais : autoproduction

La meilleure chose était donc de faire nous même. Parce qu’il n’existe pas grand chose. Voire rien du tout.
La meilleure chose était de ne pas demander d’images pour valoriser les paysages beaujolais mais d’aller les chercher nous même et là où elles se trouvent : partout autour de nous.

On a sorti un drone. On ne s’est pas posés plus de questions que ça, on a tourné un peu partout.

On s’est dit « Tiens, ce serait bien de faire ça ». On l’a fait. On s’est dit « tiens, ce serait bien de faire ça aussi ». On l’a fait aussi.

Ça a pris une journée.

On a sorti des anciens savoir-faire de montage. Là aussi, ça a pris une journée. Bon, on est encore un peu rouillés mais ça va revenir avec la pratique.

Et on a sorti ça, une vidéo du Beaujolais en drone afin de valoriser notre nouvelle activité de buggy dans le Beaujolais. Certes, elle est pas propre, l’image est branlante et désynchronisée du son. ON LE SAIT. Certes, il y a 1 500 défauts. Mais avouez que c’est la toute première fois que vous voyez une vidéo de promotion et de communication du Beaujolais qui ne met pas en avant le vin.
Certes, cette vidéo est bourrée de défauts, mais avouez qu’elle fait plus envie de découvrir le Beaujolais en laissant totalement le vin de côté.

Florent Durand

Buggy Experience Beaujolais

Marketing Beaujolais 2015 : un millésime inhabituel à exploiter

Raisin Gamay Beaujolais été 2015

On est en Beaujolais, tout va toujours bien.
L’état réel des grappes dans le Beaujolais, en cet été 2015, est on ne peut plus normal… en tout cas, si l’on en croit les articles écrits à ce sujet après un communiqué de l’InterBeaujolais sur l’état sanitaire des vignes.

Les grappes sont-elles fermées ? Non. Les grappes sont-elles belles ? Encore moins !!!
C’est pourtant ce qui est clamé de partout.

Beaujolais 2015 : la communication du mensonge.

L’InterBeaujolais montre, une fois de plus, son incompétence en matière de communication et de marketing.

D’une part, les vignes ne sont pas en bon état et elles souffrent de la chaleur. Elles ont un besoin d’eau plus qu’évident. Elles se remettront de tout ça sans aucun problème au cours de l’hiver. Mais stop aux conneries.

Non : elles ne sont pas en pleine forme en ce moment-même ! Un article du Patriote Beaujolais du 9 juillet 2015, s’employait néanmoins à rétablir la vérité. Mais ne laissons plus l’InterBeaujolais raconter un tas d’âneries. On est encore dans une communication du mensonge !
Ne les laissons pas dire n’importe quoi au sujet de notre métier dont ils ne connaissent absolument rien ! Quand, en plein mois de juillet, les feuilles jaunissent et tombent, quand les raisins flétrissent, grillent et finissent par tomber également, on ne peut pas dire que tout va bien et que tous les indicateurs concernant la santé de la vigne sont au vert !
Ce serait un mensonge et nous, nous refusons de mentir. L’honnêteté ne paye peut-être plus beaucoup, mais elle a au moins le mérite de rétablir la vérité et de ne pas prendre les clients potentiels pour des cons.

Vous ne nous croyez pas et vous préférez croire ceux qui ne sortent jamais de leur bureau et n’ont jamais foutu les pieds dans des vignes pour y travailler vraiment ?
Très bien : voici quelques preuves. Ces 9 photos de raisins Gamay Beaujolais 2015 ont été prise sur un périmètre d’un peu plus d’1km². Les vignes n’appartiennent pas au même exploitant et ne sont pas orientées dans la même direction. Certaines sont palissées (tenues par des fils de fer), d’autres ne sont pas relevées ni palissées. Certaines ont tout juste 3 ans quand d’autres ont plus de 80 ans.

Raisin Gamay Beaujolais été 2015   Raisin Gamay Beaujolais été 2015 Raisin Gamay Beaujolais été 2015

Raisin Gamay Beaujolais été 2015 Raisin Gamay Beaujolais été 2015 Raisin Gamay Beaujolais été 2015 Raisin Gamay Beaujolais été 2015  Raisin Gamay Beaujolais été 2015 Raisin Gamay Beaujolais été 2015

Ne dramatisons pas : c’est une bonne nouvelle

Car oui : au lieu de raconter des conneries à qui veut bien les entendre, il est nécessaire d’attirer l’attention sur un point essentiel.
Nous vivons un été jamais vu de mémoire d’Hommes, avec une sécheresse inhabituelle (quasiment pas une goutte de pluie depuis le mois d’avril), des températures au-dessus de 35°C quasiment tous les jours depuis un mois, un épisode caniculaire d’une petite dizaine de jours, à 40°C si ce n’est plus, localement et à l’ombre.

A l’instant où sont écrites ces lignes, il fait encore 34°C à l’ombre (à 14h30 le samedi 11 juillet, à Lancié).

Bref, toutes ces conditions nous mettent sous le nez une évidence : les vins du Beaujolais 2015 vont être exceptionnels ! Nous nous apprêtons à produire des vins que nul n’aura jamais vinifié car les conditions climatiques n’ont jamais été telles qu’elles le sont.

Il n’y aura pas de quantité (c’est quasiment une évidence à ce stade), il n’y aura peut-être pas de qualité sur le long terme non plus – à ce stade nous n’en savons rien. Mais une évidence prend forme : les vins du Beaujolais 2015 seront exceptionnels.

Notre Morgon, cru du Beaujolais, est un vin de caractère.

C’est là-dessus qu’il faut appuyer la communication du Beaujolais 2015 mais sûrement pas sur ce qui est fait actuellement !

Non, tout n’est pas idéal. Non.
Oui, le vignoble souffre de la chaleur, les raisins ont de plus en plus de mal à résister au sec et aux températures qui commencent à devenir insoutenables pour nous aussi. Oui, c’est évident ! Et alors ? En quoi cet épisode doit être caché au public ? Nous devons nous servir de nos faiblesses, quelles qu’elles soient, pour en faire des forces.

Si le millésime 2015 a bien une force à exploiter, c’est l’aspect exceptionnel de cette météo chaude et sèche. Utilisons-la. au lieu de la dissimuler.

Beaujolais 2015 : une récolte très très précoce

Beaujolais 2015 : des vendanges précoces et un climat très sec

Encore aujourd’hui, il est difficile de dire avec certitude à quelle date commencera la récolte 2015 dans le Beaujolais ! Néanmoins, et c’est acté, il est à peu près sûr de voir les premiers vendangeurs aux alentours du 20 août dans certaines parcelles du vignoble.

La vigne se plaît dans un climat sec et chaud. Néanmoins, cette année 2015 est somme toute exceptionnelle même pour la vigne : il n’a quasiment pas plu depuis le mois d’avril. Si la nature ne décide pas de donner quelques grosses averses d’ici les vendanges, ce sera une année particulière. Peut-être même jamais vue de mémoire d’Homme.

A ce stade, il est légitime de s’inquiéter de la qualité du millésime 2015 sur les vins du Beaujolais ? Difficile à dire. Il est fort à parier que les raisins seront de petite taille, avec de toutes petites baies très peu juteuses. En terme de qualité, cela peut donner des vins exceptionnellement structurés et charpentés comme le strict opposé.

Tout comme nous actuellement, la vigne souffre d’une chaleur étouffante. Cette plante est résistante mais si ces événements climatiques deviennent une habitude, comment évoluera la vigne et comment s’y adaptera-t-elle ?

En terme de comparaison, l’année 2003 était humide et fraîche par rapport à ce que nous vivons. La végétation, absolument pas habituée à ce type de climat, ne résiste pas. De nombreux arbres meurent, tout simplement.

Outre un début de récolte très précoce, nous savons avec certitude que le millésime 2015 sera particulier.
Reste à espérer qu’en plus de la qualité, la quantité soit au rendez-vous.

Réponse d’ici quelques semaines.

En attendant, puisque c’est de saison, nous vous invitons à vous renseigner sur le Beaujolais Villages Rosé produit par notre domaine en cliquant sur le lien suivant.

Entrer en contact avec Agnès et Marcel Durand pour leur Beaujolasi Rosé

L’ODG des Beaujolais-Beaujolais Villages exprime son ras-le-bol

Crise dans le Beaujolais: des problèmes marketing et de communication

[Le communiqué de presse de l’ODG Beaujolais Beaujolais Villages, daté du 1er juillet 2015, est disponible en bas de page].

Ce coup de maître, en matière de stratégie, atteint la perfection. Sébastien Coquard, président de l’ODG Beaujolais Beaujolais Villages nous montre, une fois de plus, son intelligence stratégique qui pourrait permettre, à terme :

  • une refonte totale du vignoble
  • une réforme totale dans la stratégie de communication vieillotte
  • une réunification, donc une unité, entre le Sud et le Nord du Beaujolais.

Si confirmation de scission il y a entre l’ODG Beaujolais/Beaujolais Villages et l’InterBeaujolais, notre chère interprofession sera la seule de France à gérer la communication d’une région viticole sans avoir l’approbation d’une seule AOP du vignoble.
Rappelez-vous en décembre dernier, les 10 crus du Beaujolais claquaient la porte de l’InterBeaujolais pour reprendre la main sur de nombreux volets.

N’est-ce pas là le dernier symptôme d’un vignoble qui s’enlise dans une crise sans précédent car les têtes pensantes ne voient que leurs intérêts élargis ? Le symptôme d’un vignoble mal organisé, jusque là incapable d’aller de l’avant ?
N’est-ce pas là le dernier symptôme qui prouve que notre vignoble est malade par la faute de ces gens qui croient savoir communiquer mais qui sont restés bloqués dans les années 80 ? Des gens qui ne connaissent rien au monde tel qu’il est devenu ?
N’est-ce pas là le dernier symptôme qui prouve l’incapacité manifeste de ces gens qui donnent l’impression de travailler uniquement dans le sens du négoce ?

Nous parlions de la crise dans le Beaujolais, après avoir expliqué assez longuement les raisons de cette crise structurelle, voilà deux ans. Nous sommes ravis de voir qu’hier, le Beaujolais s’est révolté face à un système sclérosé.

Comment sauver le Beaujolais ? Sortir de la crise qui sévit très durement en Beaujolais

Bravo.

 

COMMUNIQUE DE L’ODG BEAUJOLAIS BEAUJOLAIS VILLAGES

1er juillet 2015

                Les membres du collège viticole ont décidé de ne pas siéger au conseil d’administration d’Inter Beaujolais qui devait avoir lieu ce matin même. Voici ce qui motive notre décision. 

Au préalable, rappelons une nouvelle fois que la structuration de la filière toute entière et de la production en particulier, ne nous permettent pas de profiter des signes encourageants du marché. Cette situation découle de plus de dix années de descente aux enfers économique. Les premiers effets de la crise remontent même au milieu des années 1990 avec la disparition d’un grand nombre de négociants de taille moyenne ; marchands de vins qui jouaient pleinement leur rôle d’intermédiaire entre le vigneron et le marché aval. C’est une force de vente que nous n’avons jamais su recréer.

 L’action collective doit permettre d’accompagner les initiatives individuelles mais ne doit pas se substituer à elles ou suppléer leurs lacunes. Cela dit, les institutions ne servent-elles pas à faire de la prospective et anticiper les évolutions à long terme en donnant un cap?  

Nous traversons une crise institutionnelle majeure qui ne touche pas que l’UVB et les ODG. Nous avons à plusieurs reprises souligné l’échec du dialogue interprofessionnel qui ne nous permet pas de dégager une stratégie commune. Il semblerait que les stratégies individuelles, parfois totalement opposées, soient prépondérantes dans nos discussions au détriment d’une vision partagée.

                Force est de constater également que la communication et la promotion mise en œuvre par Inter Beaujolais ne permet pas de relancer les ventes dont les volumes ont été divisés par deux en 10 ans. En dehors des vins nouveaux, les AOC Beaujolais et Beaujolais Villages disparaissent progressivement de la communication interprofessionnelle. La construction de l’image des Crus du Beaujolais se fait en opposition au Beaujolais Nouveau et, de fait, à la marque mère « Beaujolais », ce qui est préjudiciable à l’ensemble de la gamme et à sa lisibilité par le consommateur.

 Nous avons sollicité Inter Beaujolais afin de travailler sur une nouvelle stratégie globale et un nouveau mode d’organisation. Nous n’avons pas de réponse satisfaisante, tout au plus quelques pis-aller loin d’être à la hauteur des enjeux.  Nous sommes en désaccord sur le budget interprofessionnel 2015/2016 largement déficitaire et qui fait apparaître des coupes sombres sur les actions de promotion alors même qu’on ne remet pas en cause le financement de l’Union des Maisons de Vins Beaujolais Macônnais qui n’est plus prioritaire face à un tel déficit.

 D’autres interprofessions fonctionnent différemment. Il faut donc modifier le fonctionnement de notre interprofession. C’est le sens des propositions que nous faisons depuis plusieurs mois. Elles n’ont jamais été entendues par la famille négoce et par la direction de l’interprofession.

                  Nous voulons à l’avenir redonner des moyens aux entreprises pour qu’elles puissent investir dans le développement des ventes. Car c’est le cœur de nos maux : structurer et développer les ventes, donner des moyens à des marques commerciales fortes.

                  Avant d’en arriver là, nous avons tenté par tous les moyens d’obtenir une prise de conscience collective des enjeux pour notre filière. Nous ne voulons pas rester dans une situation de blocage mais que notre projet soit enfin pris en considération.

Ceci est un préalable à notre retour.

C’est pourquoi, s’il le faut, nous demanderons à l’Etat d’animer et d’arbitrer les débats interprofessionnels.

Nous vous tiendrons informés des orientations que nous choisirons.

 

                                                                 Le Président de l’ODG Beaujolais Beaujolais Villages,

                                                                 Sébastien Coquard

 

 

En accord sur bon nombre de ces sujets, l’ODG des Crus s’associe à la décision collective de la famille viticole.

 

ODG BEAUJOLAIS BEAUJOLAIS VILLAGES – 210 Boulevard Victor Vermorel –
CS 40318 – 69661  – Villefranche Sur Saône Cedex
Tél. 04 74 02 22 20 – bbva
@beaujolais.com

Chambres d’hôtes Beaujolais : timelapse d’un coucher de soleil.

Chambres d'hôtes dans le Beaujolais : un coucher de soleil sur le Beaujolais pris en photo et monté en vidéo timelapse coucher de soleil

C’est un coup de chance plus qu’autre chose.
Le ciel aurait très bien pu ne pas devenir rouge, hier soir, lorsque j’ai décidé de réaliser ces quelques 550 photos du coucher de soleil, dans le but de réaliser ce timelapse.

Qu’est-ce qu’un timelapse ? C’est simple. Il s’agit de photos mises bout à bout dont le but est de donner l’impression qu’il s’agit d’un film. On espace les prises de vue et on répète jusqu’à ce qu’on ait assez de photos à compiler pour avoir un petit film. C’est très simple à réaliser, encore faut-il en avoir le courage et l’envie. La seule limite, ici, est la qualité du timelapse de coucher de soleil réalisé. Un logiciel gratuit ne peut pas faire de miracles, il est vrai.

Aujourd’hui, je vous propose ce timelapse sur le coucher de soleil d’hier soir -soit le 12 mai 215. Il s’agit de la vue que nous avons depuis nos chambres d’hôtes dans le Beaujolais.

Si vous souhaitez nous rendre visite dans nos chambres d’hôtes, dans le Beaujolais à Lancié, et assister à un joli coucher de soleil comme celui d’hier soir, vous pouvez nous contacter au 04 74 69 81 32.

Nous nous ferons un plaisir de vous accueillir dans nos 2 chambres d’hôtes, au coeur du Beaujolais.

Et maintenant, place à la vidéo. Un petit conseil avant toute chose : cliquez sur « HD », en bas du lecteur vidéo, sans attendre. La qualité de ce timelapse de coucher de soleil sur le Beaujolais sera un peu meilleure.

Le coucher de soleil d’hier soir. Ca devrait vous faire envie…La qualité n’étant pas géniale, je vous invité à cliquer sur « HD » en bas du lecteur vidéo, pour que ce soit un peu mieux…

Posted by Vins Agnès et Marcel Durand on mercredi 13 mai 2015

[Photo] Paysage Beaujolais en plein milieu du printemps : la vigne est bien réveillée

Le Beaujolais, c'est aussi de très beaux paysages verdoyants ! Rendez-nous visite dans nos chambres d'hôtes.

Il n’est pas toujours utile d’écrire de longs articles pour vous faire part de la magie des paysages Beaujolais.En 2015, nous avons toujours la chance de pouvoir profiter d’un environnement privilégié, calme et sans pollution. C’est suffisamment rare pour le préciser.

Photo de paysage Beaujolais : vue sur les monts du Beaujolais depuis Lancié. Chambres d'hôtes Agnès et Marcel Durand

Les clients qui nous rendent visite en chambre d’hôtes Beaujolais ne cessent de nous le dire : nous avons de la chance et le paysage Beaujolais dont nous bénéficions au quotidien est absolument incroyable.

Cette photo de paysage Beaujolais a été prise à 10 mètres de notre terrasse. C’est à peu de choses près le panorama que vous aurez si vous nous rendez visite dans nos chambres d’hôtes situées à Lancié et si vous réservez la chambre « Les Cadoles ».

Nous disposons d’une seconde chambre avec une vue légèrement moins dégagée. Mais quoi qu’il en soit, vous pourrez bénéficier de ce calme en vous installant sur notre terrasse, à l’ombre d’un parasol.

Alors n’hésitez plus. Cliquez sur l’une des vignettes suivantes pour découvrir nos chambres d’hôtes Beaujolais et réservez votre nuit sans attendre en nous appelant au 04 74 69 81 32 ou par e-mail.

Chambre d'hôtes astronomie en Beaujolais : la chambre moulin à Vent, à Lancié dans le Beaujolais Chambres d'hôtes astronomie dans le Beaujolais à Lancié : la chambre les Cadoles.

Beaujolais 2015 et printemps : la vigne se réveille

Vins du Beaujolais - Agnès et Marcel Durand à Lancié. Le printemps arrive et la vigne du Beaujolais brille. Les premières feuilles des vignes du Beaujolais 2015

C’est un phénomène qui ne dure que quelques jours tous les ans. Lorsque les premières feuilles de vigne pointent le bout de leur nez et que le Soleil commence à baisser derrière les monts du Beaujolais, sur quelques centaines de mètres devant notre terrasse et notre panorama du Beaujolais se parent d’un vert tendre.

C’est un signe pour nous : dans le Beaujolais, le printemps est bien là. Mais attention néanmoins ! C’est à cette période, où l’on croit que l’hiver est derrière nous, qu’une gelée surprise peut dévaster la totalité de la récolte. Si la météo n’est pas sympathique avec nous d’ici les prochains jours, notre récolte de Beaujolais 2015 peut être réduite à néant en quelques minutes.

Ce phénomène de la « vigne qui brille » est très dur à prendre en photo : c’est la raison pour laquelle vous ne voyez que quelques dizaines de mètres. En réalité, un léger tapis vert et lumineux est visible sur plusieurs centaines de mètres.

D’ici quelques jours, les coteaux du Beaujolais vont reprendre leur belle couleur verte, à leur tour, jusqu’à donner la prochaine récolte en septembre 2015.

A ce titre, d’ailleurs, sachez que la date de sortie du Beaujolais Nouveau 2015 est fixée au 19 novembre à 0h00.

Vins du Beaujolais Agnès et Marcel Durand à Lancié.Le printemps est là dans le Beaujolais : la vigne brille.

Paysages dans le Beaujolais : un petit coup d’éclipse

Photo de paysage du Beaujolais : cadole à Fleurie sous l'éclipse du Soleil en mars 2015

Si vous n’étiez pas au courant qu’aujourd’hui, une éclipse partielle de Soleil traversait la France, vous deviez être en voyage sur Mars.

Dans le Beaujolais, cette éclipse 2015 a été difficile à voir du fait d’une pollution aérienne assez importante et de nuages épars, au-dessus de cette couche de pollution. Il a donc fallu, une fois de plus, s’envoler dans notre vieille 205, au-dessus de Fleurie et Chiroubles à proximité d’Avenas, pour entrevoir cette éclipse 2015.

Quelque part entre le Col de Durbize et le Col des Labourons, à plus ou moins 600 mètres d’altitude, nous avons pu profiter d’un moment d’accalmie pile pour le maximum de cette éclipse solaire 2015.

Ca a donné quelques jolies photos dont deux, quelques minutes plus tôt, avec l’une de nos typiques cadoles beaujolaises. Deux photos du paysage Beaujolais pendant l’éclipse 2015, avouez que vous êtes servis !

 N’oubliez pas, nos chambres d’hôtes dans le Beaujolais sont prêtes à vous accueillir pour passer une soirée dans les étoiles.
Chambres d'hotes Beaujolais à Lancié. Demande d'informations en cliquant

Aurore boréale 2015 dans le Beaujolais

Ca s’est passé la nuit du 17 au 18 mars 2015.

Toute la journée du 17, les indicateurs n’ont eu de cesse de continuer à aller en ce sens : une aurore boréale allait être visible depuis la France.
Plus les heures passaient, plus les choses se précisaient. A la nuit tombée, il était sûr et certain que certaines parties de la France allaient assister à cette aurore boréale en 2015.

La dernière fois que ce phénomène cosmique avait été aussi visible, c’était en 2003. Une majestueuse aurore boréale avait alors coloré le ciel de toute l’Europe -du Nord au Sud- et de l’Afrique du Nord aussi, d’un beau rouge-rosé.

A la vue de tous ces indicateurs au vert, nous n’hésitons pas bien longtemps. Il est indispensable de se rendre dans une zone dépourvue de pollution lumineuse et de pollution tout court. Ni une, ni deux, nous voilà partis dans les Monts du Beaujolais pour nous positionner dans un endroit majestueux à proximité d’Avenas. Pas un seul point de pollution lumineuse en direction du Nord. Parfait : on est au bon endroit.
Manque de chance, en arrivant : le ciel est couvert d’une fine couche de nuages. Très fine : on arrive à distinguer des micro-scintillements d’étoiles derrière.

On est déçu et puis on se dit qu’on va en profiter pour faire des photos en attendant. Le temps passe.

A un moment, ça commence à changer de couleur doucement derrière cette fine couche de nuages. Du bleu, du vert. Très très discrets. Ca dure un moment. On voit quelque chose, c’est sûr. Mais quoi ? Et puis plus rien. La petit couche de nuages s’en va, revient. Repart encore. Et puis de nouveau, des formes qui bougent. Ca bouge. Parfois très vite, parfois très doucement. Des vagues, des sortes de rayons lumineux, parfois très lumineux. Les nuages s’en vont pour de bon. Du rouge, du rose, du vert, du bleu, du rouge. Encore du bleu et du rouge. Et du vert. Encore. Encore.

Chambres d'hôtes astronomie dans le Beaujolais : bienvenue chez Agnès et Marcel Durand à Lancié

Au début, on pense qu’on est fous. Après tout, on n’a jamais vu d’aurore boréale, nous. Mais ce 17 mars 2015, en France, dans le Beaujolais, il a bien fallu nous rendre à l’évidence : c’était bien ce à quoi nous assistions.

« – T’as vu, là ? C’est devenu bleu et puis vert. Et ça bouge dans ce sens.
– Oui !!! C’est absolument incroyable ! On est dans le Beaujolais en 2015 et on voit une aurore boréale ! Enfin je crois. Ho ! regarde. C’est rouge. Regarde, c’est vraiment rouge, de plus en plus. Avec un peu de vert et de bleu.
– Oui !!! Je vois aussi ! Et ça fait des sortes de vagues un peu fantomatiques. Tu crois que c’est vraiment une aurore boréale ?
– B’en j’en sais rien. J’en ai jamais vu. On est p’tet fous. Mais si on voit la même chose au même moment, en toute logique, ça doit vouloir dire qu’on est pas loin de la vérité. Tiens regarde, encore du rouge. Encore plus. Ho ! Et ça continue, ça monte et ça bouge. »

Nous étions le 17 mars 2015. Une aurore boréale était belle et bien visible depuis le Beaujolais, sous un ciel pur en altitude. Cris de joie, sauts de joie. Quelques larmes aussi. Parce que, merde ! c’est quand même pas rien. Donc oui, les yeux emplis de larmes. Mais c’est des larmes qu’on aime bien.

Et puis on pense à la photo.
« – Bordel, je viens de tout ranger. Et pourquoi je vois rien dans mon objectif, même pas Jupiter pour faire la mise au point ?!
– T’as pensé à retirer le cache ?
– Oui oui. Je comprends pas. Ca m’énerve !!! Bon, je fais une mise au point à la va-vite. J’m’en fous. »

On dit que c’est toujours dans les moments importants qu’on ne réussit pas des photos qu’on réussit sans problème, normalement.
Ca n’a pas loupé. Un filtre laissé par mégarde sur l’objectif. Un filtre à la noix qui m’empêchait de faire une mise au point pour faire de la véritable photo astronomique de qualité. Je ne comprenais pas pourquoi et j’étais surexcité. Je n’ai pas pensé à vérifier qu’un filtre était présent…

Néanmoins, j’ai pu prendre deux photos. Ces photos d’aurore boréale dans le Beaujolais en 2015 seront sûrement les seules de notre région. J’ai peut-être été le premier à être au courant de ce qui se passait dans le ciel. Une chose est sûre, néanmoins. On n’a croisé personne dehors, jusque minuit. Et dans le Beaujolais, on a peut-être été les seuls à savoir comment observer une aurore boréale, et à savoir où l’observer…

Aurore boréale du 17 mars 2015 en France dans le Beaujolais : copyright Florent Durand à Lancié

Aurore boréale du 17 mars 2015 dans le Beaujolais. Copyright Florent Durand à Lancié

Si vous souhaitez en savoir plus sur les aurores boréales et les bonnes attitudes à adopter pour les observer, rendez-vous sur la page Facebook Astronomie Beaujolais.

N’oubliez pas que vendredi 20 mars 2015, la France assistera à une éclipse partielle du Soleil. Le Beaujolais verra la Lune cacher plus de 72% du Soleil. Un autre spectacle à ne pas manquer !

[Photo] Chambres d’hôtes et astronomie : choisissez le Beaujolais

Chambres d'hôtes et astronomie : bienvenue dans le Beaujolais à Lancié chez Agnès et Marcel Durand

C’est une thématique que l’on a déjà abordée un certain nombre de fois. Le Beaujolais est bien plus intéressant qu’il n’y paraît pour pratiquer l’astronomie. Nos chambres d’hôtes, idéalement situées dans le vignoble et faciles d’accès, vous offrent la possibilité de pratiquer cette passion ou de la découvrir, le cas échéant.

Notre terrasse est orientée plein ouest et notre grande maison beaujolaise fait écran au village de Lancié qui se trouve sur la face est. La pollution lumineuse émanant du village est clairement estompé par cette maison. L’horizon sud n’est pas pollué.
Seul point négatif sans contrainte réelle néanmoins : plein nord à quelques kilomètres, le village de Fleurie.

Chambres d'hôtes astronomie dans le Beaujolais : bienvenue chez Agnès et Marcel Durand à Lancié

Si vous souhaitez photographier ou observer le ciel du Levant, il vous faudra conduire quelques kilomètres ( 5 ou 6) et accéder à des zones isolées, à quelques centaines de mètres d’altitude de dénivelé.
Vous pouvez également choisir de vous rendre au Col de la Casse-Froide noté 18/20 par le Gressac, pour la qualité de son ciel. Il vous faudra une petite demie-heure de voiture depuis nos chambres d’hôtes. L’astronomie prendra alors un sens profond sous un ciel dénué de pollution lumineuse.
Les zones isolées ne sont pas rares dans le Beaujolais. Nos chambres d’hôtes situées à Lancié vous permettent d’y accéder avec facilité.

La photo présentée aujourd’hui pour illustrer le potentiel du ciel nocturne.
Cette photo a été prise en février 2015 depuis la terrasse de nos chambres d’hôtes. L’astronomie y est accessible, tout comme cette photo des nébulosités qui entourent l’amas des Pléiades (visible surtout en hiver). Les nébulosités de gaz entourant cet amas sont invisibles à l’oeil nu et même au télescope. Il faut utiliser la photo pour les faire apparaître.
Ici, un simple objectif 70/300mm installé sur une monture équatoriale (qui compense le mouvement de la Terre pour éviter le mouvement des étoiles) pendant 3 minutes permet d’atteindre un tel résultat.

chambres d'hotes astronomie beaujolais - Nébuleuse des Pléaides depuis Lancié

Crédit photo : Florent Durand.

Alors, vous doutez encore du potentiel de l’astronomie en Beaujolais ?
Réservez vite votre séjour chambres d’hôtes et astronomie chez Agnès et Marcel, à Lancié.

Tourisme Beaujolais : chambres d’hôtes et visites

Beaujolais tourisme été 2015 : chambres d'hôtes Beaujolais à Lancié

Vous avez l’intention de passer quelques jours dans le Beaujolais ? Nos chambres d’hôtes vous offrent un point de chute remarquable.

Depuis Lancié, notre village situé à 50km au nord de Lyon et 15 au Sud de Mâcon, nous avons accès rapidement et facilement à de nombreux sites de tourisme dans le Beaujolais et les régions avoisinantes.

Pour faire du tourisme dans le Beaujolais (parties Nord et Ouest)

– Le temps de parcours en voiture est donné à titre indicatif, depuis nos chambres d’hôtes Beaujolais

  • Moulin à Vent, 5 minutes de voiture ou 1 heure à pied : ce moulin à vent date de l’époque féodale. Il a été entièrement rénové à la fin du XXème siècle et, certains jours, il est possible de visiter l’intérieur et de comprendre le fonctionnement de ce type de moulins.
  • Mines de Romanèche, moins de 5 minutes en voiture, 3/4h à pied depuis nos chambres d’hôtes Beaujolais : Romanèche-Thorins a été l’un des plus importants lieux d’extraction de manganèse, en France. Le gisement a été exploité pendant près d’un siècle. Les vestiges de cette vaste installation ont pour la plupart disparu. Saurez-vous néanmoins retrouver les quelques traces de ces mines de Romanèche ?
  • Le parc zoologique TouroParc, le Musée du Compagnonnage et le Hameau du Vin de Georges Duboeuf se situent sur la commune de Romanèche Thorins à proximité de la petite gare, à 5 minutes en voiture. A proximité, n’hésitez pas à pousser les portes de la Maison Jacoulot, producteurs renommés d’eaux de vie et marcs.
  • Col du Fût d’Avenas, 20 minutes en voiture. Surplombant le Beaujolais à près de 760 mètres d’altitude, le Fût d’Avenas offre un panorama exceptionnel sur l’ensemble du Beaujolais, de la Dombes et une grande partie du Lyonnais. Les massifs alpins sont souvent visibles, tout comme le Mont Blanc. Vous pouvez néanmoins voir le Mont-Blanc par temps dégagé depuis tous les villages du Beaujolais -ou presque. Un restaurant, la Terrasse, vous accueille midi et soir au Fût d’Avenas. Vous trouverez, à proximité, un accrobranche et un producteur de miel.
  • Village de Juliénas, 20 minutes en voiture depuis nos chambres d’hôtes Beaujolais. Juliénas est un charmant village qui tiendrait son nom de Jules César (tout comme le village voisin, Jullié). De nombreux châteaux, malheureusement privés, sont néanmoins visibles depuis les routes. Vous pourrez déguster les vins du cru dans le Caveau de la Vieille Eglise. L’ancienne église du village a été réaménagée en un caveau de dégustation des vins de la région.
  • Village de Cenves, 1/2h de Lancié et de nos chambres d’hôtes Beaujolais. Cenves est situé en altitude. Vous entrez dans le Beaujolais vert, là où les chèvres paissent paisiblement pour fabriquer du lait dont se servent les producteurs de fromage de chèvre. Un véritable régal !
  • Village d’Emeringes, 15 minutes de Lancié. Vous êtes à la limite du Beaujolais vert eu du Beaujolais viticole. Un vieil alambic exposé en décoration dans le village vous permet de découvrir le fonctionnement de la fabrication des eaux de vie.
  • Village de Fleurie, à 5 minutes en voiture ou 30 minutes à pied. De la Madone qui surplombe le Beaujolais du haut de sa colline au Hameau du Vivier, Fleurie est un village complexe. Nous serons heureux de vous en expliquer son histoire lors de votre séjour dans nos chambres d’hôtes Beaujolais.

Ces quelques destinations vous permettront de vous rendre compte de la richesse du patrimoine du Beaujolais. N’hésitez pas à nous demander des informations lors de votre prise de contact pour nos chambres d’hôtes Beaujolais

 

 

Chambres d’hôtes Beaujolais : réservez un séjour pour l’été 2015

Les Cadoles : chambres d'hôtes à Lancié dans le Beaujolais

Vous êtes à la recherche d’un séjour agréable pour l’été 2015 ? Nous vous invitons à découvrir le Beaujolais en faisant une étape dans nos chambres d’hôtes.

Rappel : nous refusons les locations pour les mariages, événements familiaux locaux, etc. Notre but est de permettre aux curieux de découvrir notre région et partager nos connaissances sur le Beaujolais. Nos chambres d’hôtes ne sont pas un hôtel. Si vous souhaitez seulement une chambre pour dormir, nous vous invitons à prendre contact avec les hôtels de la région.

Idéalement situées, à 50 km au Nord de Lyon et une quinzaine au sud de Mâcon, nos chambres d’hôtes en Beaujolais vous permettront d’accéder rapidement facilement à tous les lieux insolites à découvrir aux environs.
Que vous ayez envie de découvrir Lyon ou la région de la Dombes (20km) , que vous souhaitiez escalader la Roche de Solutré (15km) ou visiter Beaujeu (10km), Lancié est la situation idéale.

Lancié est un petit village non dénué de charmes.
Autrefois, son activité principale était la viticulture. Les vignes sont toujours bien présentes à Lancié, offrant de somptueux paysages, été comme hiver.
En vous promenant dans les rues de Lancié, vous découvrirez de nombreuses maisons pittoresques comme le fameux Pigeonnier sur la colline du Châtelard.
Une vieille légende -qui a fait rêver nombre de jeunes Lancerons- prétend qu’un souterrain rejoignait l’ancien château-fort détruit à la Révolution Française au château-fort de Corcelles, à quelques centaines de mètres de là. La Poype du Châtelard et le Pigeonnier seraient situés au-dessus.

Chambres d'hotes Beaujolais à Lancié. Demande d'informations en cliquant

Pour vous ressourcer quelques jours pendant l’été 2015, n’hésitez pas à réserver une nuit dans nos chambres d’hôtes en Beaujolais.

Nous pouvons accueillir 2 couples dans deux chambres simples, avec une vue dégagée sur les monts du Beaujolais.

Nos chambres d’hôtes Beaujolais vous permettront également de déguster les vins de la propriété. Sur la terrasse, avec un magnifique panorama, ou directement dans notre cave, vous découvrirez des vins du Beaujolais atypiques et bien élevés.
Notre terrasse orientée sur les Monts du Beaujolais vous permettra peut-être d’assister à un magnifique coucher de soleil. Ils sont extrêmement fréquents à être colorés.

Vous pourrez également profitez de votre séjour été 2015 dans le Beaujolais pour vous familiariser avec l’astronomie. Nos chambres d’hôtes Beaujolais vous offrent un magnifique point de vue sur le ciel. N’hésitez pas à faire la demande.

Chambre d'hôtes les Cadoles à Lancié dans le Beaujolais. 60 euros la nuit pour deux personnes Chambre d'hôtes Moulin à Vent - Beaujolais - Décoration de la chambre d'hôtes à Lancié

Joli coucher de soleil rouge sur le Beaujolais - Chambres d'hôtes Lancié Agnès et Marcel Durand chambres d'hotes astronomie beaujolais - télescope Celestron à Lancié astronomie

 

Beaujolais Nouveau 2014 : ça s’est passé aux Sarmentelles 2014

Sortie du Beaujolais Nouveau 2014 à Beaujeu - Vidéo des Sarmentelles 2014

Le Beaujolais Nouveau est un événement mondial et c’est au cœur de la fête qu’on le ressent réellement.

Dans la nuit du 19 au 20 novembre 2014, à Beaujeu, ce sont officiellement plus de 17 nationalités différentes qui étaient présentes dans la capitale du Beaujolais pour fêter l’arrivée du premier vin de l’année ! Les Sarmentelles, événement organisé à Beaujeu à 60 km au nord de Lyon, accueille tous les ans des milliers de personnes curieuses de pouvoir assister au lancement du Beaujolais Nouveau.
De nombreux Russes étaient présents sur place : une interprète était présente sur scène afin de motiver ses compatriotes et faire monter l’ambiance petit à petit.
Le Beaujolais Nouveau 2014 est arrivé ! En direct des Sarmentelles de Beaujeu 2014 Mais nous avons également pu rencontrer des personnes venues des Etats-Unis (dont une demoiselle prénommée « Beaujolais », s’il vous plaît), du Japon, de Chine, de Belgique, du Brésil, d’Espagne, d’Allemagne, du Viet-Nam, du Royaume-Uni, de Suisse.

Pendant la journée, un concours de dégustation a permis à 1 personne de remporter 2 billets Aller-Retour pour New-York (Air France était partenaire des Sarmentelles cette année, et ce pour la première fois. Le PDG du groupe n’a pas oublié de rappeler que la compagnie aérienne avait transporté plusieurs dizaines de millions de bouteilles de par le monde). Le concours de dégustation a également permis à 1 personne de remporter son poids en vin (et l’heureux gagnant aimant visiblement bien manger, il aura fallu 14 cartons de Beaujolais Nouveau pour pouvoir arriver à son poids).
3 autres gagnants ont reçu des lots constitués de bouteilles de vin.

« Le Beaujolais Nouveau est [finalement] arrivé », comme le dit la formule consacrée et plusieurs milliers de personnes étaient présentes dans la capitale historique du Beaujolais afin de célébrer comme il se doit la sortie du Beaujolais Nouveau 2014.
Malgré le froid et le brouillard épais, on estime entre 4.000 et 5.000 personnes (ce qui est difficile à estimer avec certitude) sur place, à attendre impatiemment le lancement officiel du « Beaujo ».

Rapidement après l’animation, l’attente cède sa place à la joie. La foule, compacte, se rue tant bien que mal sur les nombreux stands proposant du Beaujolais Nouveau.
Les premiers avis sont fermes : « Enfin. Vite, je veux le goûter! » « Il est meilleur que l’an dernier » « Un peu trop sucré à mon goût mais bien meilleur. Et pas de goût de banane ! ».

Cette année, c’est Péricot Legasse -critique gastronomique- qui a eu la chance d’effectuer la mise en perce à minuit pile. Cette mise en perce a été suivie d’une animation « son et lumière ».
Péricot Legasse n’a pas manqué de rappeler que le millésime 2014 sera sans doute un très bon millésime, vue la météo des semaines de vendanges ! Il n’a pas manqué de rappeler que le Beaujolais a eu peur cette année car le temps n’était vraiment pas bon jusqu’à la fin août.

Si vous souhaitez assister au lancement du Beaujolais Nouveau 2015, sa date de lancement sera -comme tous les ans- le 3ème jeudi de novembre. Ainsi, la date du Beaujolais Nouveau 2015 est fixée le 19 novembre 2015.

Parlez-nous de votre soirée Beaujolais Nouveau…

Processus de fabrication du Beaujolais nouveau 2014

… et nous parlerons de vous en retour (In English at the footer of this article).

Concours photo #BojoNouvo, le Beaujolais nouveau en photoNous avons remarqué que de nombreuses soirées sont organisées, en France et à l’étranger, pour la sortie du Beaujolais Nouveau.

Les réseaux sociaux, surtout Twitter, permettent de se rendre compte de l’influence que peut encore avoir cette fête populaire qui a fait danser la France de nombreuses années. Nous ne pouvons être partout en même temps : nous voudrions savoir comment se passe cet événement chez vous.

Que vous fassiez la fête entre amis, chez vous ou dans un restaurant, ou peu importe dans le fond, comment fêtez-vous la sortie du Beaujolais Nouveau ?

Pour partager votre expérience avec nous, nous vous demanderons de nous envoyer vos photos via twitter en utilisant le hashtag #BojoNouvo.
Vous pouvez également nous faire part de vos soirées Beaujolais Nouveau sur notre page facebook!

Nous sélectionnerons les 3 meilleurs clichés et reprendrons contact avec vous afin d’en savoir plus sur votre soirée Beaujolais Nouveau, et publierons votre relation à cet événement ici !

Soyez nombreux et n’oubliez pas #BojoNouvo.

____

We noticed a lot of cities are having parties for BeaujolaisDay. Because we cannot be physically everywhere in the world, we need you !
We want to know what happens in the world for BeaujolaisDay. How are you making parties around this world event ?

Please, share your experience with us using the hashtag #BojoNouvo on Twitter. Show us a photo of what happens where you are. We’ll make a selection between all the photos and will contact you to publish your photo and your relationship with this event.

Have a nice BeaujolaisDay and don’t forget #BojoNouvo

[Marketing] Pourquoi personne ne connaît la date de sortie du Beaujolais Nouveau ?

Quelle est la date de sortie du Beaujolais Nouveau ? 2014, 2015 2016 2017 et pour toujours : le 3ème jeudi de novembre

Le Beaujolais Nouveau, c’est un mythe Français. Voire un « art Français », comme le clame l’affiche officielle du Beaujolais Nouveau. Très bien et pourquoi pas, après tout.

Bon, si on est honnête, cet « art Français », sans cesse mis à mal par l’InterBeaujolais depuis des années, équivaut de plus en plus à la première esquisse -sûrement loupée et peu élaborée- d’un maître en peinture.

Quelle est la date de sortie du Beaujolais Nouveau ? 2014, 2015 2016 2017 et pour toujours : le 3ème jeudi de novembreNéanmoins, aujourd’hui nous sommes en droit de nous poser une question.

Le Beaujolais Nouveau, tel qu’il existe depuis 1985, sort tous les ans le 3ème jeudi de novembre. TOUS LES ANS depuis bientôt 30 ans.
Si un véritable travail de marketing a été mis en place sur les dernières années, pourquoi personne ne connaît la date de sortie du Beaujolais Nouveau ? Pourquoi cette « date » du 3ème jeudi de novembre n’est pas inscrite dans l’esprit collectif du consommateur-lambda ?

Pourquoi M. Bourjade, directeur général de l’InterBeaujolais, n’a-t-il pas pensé à travailler cet axe ? Car il se laisse diriger par un collège de viticulteurs et négociants élus qui n’y connaissent rien en marketing mais qui prennent toutes les décisions ?
Pourquoi lancer des élections de Mademoiselle Beaujolais Nouveau 2013 (sans en faire utilisation pendant la campagne officielle) sans faire la moindre mention, jamais, nulle part, que le Beaujolais Nouveau sort à telle date ?! Pourquoi, d’ailleurs, faire une campagne autour du Beaujolais Nouveau s’il n’y a pas d’intérêt à le faire (c’est ce qu’en a dit une employée de l’InterBeaujolais lors d’un entretien téléphonique musclé) ?

Combien de temps a-t-il fallu pour que le monde entier connaisse le jeu CandyCrush, ainsi que le mode de fonctionnement de tous les « combo » possibles pour avancer dans ce jeu sans fin ? Un mois ? Deux mois ? Un an ? Peu importe : c’est toujours moins que faire entrer dans la tête des gens la date de sortie du Beaujolais Nouveau.
Pour quelle raison ? Car les créateurs ont fait un lancement viral et qu’ils ont bien pensé leur produit (certainement après des centaines de réajustement, certes).

Pourquoi, en France, connaît-on globalement la date de Thanksgiving (qui se déroule aux Etats-Unis tous les 4ème jeudi de novembre, soit une semaine après la date de sortie du Beaujolais Nouveau) alors qu’on ne veut pas retenir la date du Beaujolais Nouveau ?

Pourquoi, 29 ans après le premier « troisième jeudi de novembre », les Français ne connaissent pas la date de sortie de leur « produit artistique » ?

Une fois encore, une fois de plus, le constat est là : le marketing dans le Beaujolais est géré par des incompétents en la matière.
Plutôt que de vouloir communiquer sur cet « art Français », pourquoi l’InterBeaujolais ne commence pas par la base ? Pourquoi l’Interbeaujolais ne cherche-t-il pas à faire entrer dans la tête de la population que la date de sortie du Beaujolais est chaque année la même, à savoir le 3ème jeudi de novembre ?