Le Beaujolais Nouveau 2014 est arrivé

Le Beaujolais Nouveau 2014 est arrivé !

Aujourd’hui, 3ème jeudi de novembre 2014, le Beaujolais Nouveau 2014 est arrivé !
Mais comment dit-on « Le Beaujolais Nouveau est arrivé » à travers le monde ?

Petit tour rapide autour de la planète. Dans une vingtaine de langues, ça vous tente ? Essayez de retrouver quelles sont les langues utilisées !

2014 Beaujolais Nouveau’s wine is there !
El Beaujolais Nouveau 2014 llegó !
Die BeaujolaisNouveau angekommen !
وصل بوجوليه نوفو
Божоле Нуво прыбыло
薄酒萊新酒已經到來
보졸레 누보가 도착했습니다
Beaujolais Nouveau er ankommet
Beaujolais Nouveau έφτασε
בוז’ולה נובו הגיע
ब्यूजोलैस नोव्यू आ गया है
Beaujolais Nouveau tagtha
Beaujolais Nouveau è arrivato
ボジョレーヌーボーが到着しました
Beaujolais Nouveau is aangekomen
Beaujolais Nouveau har ankommet
Beaujolais Nouveau przyjechał
Beaujolais Nouveau chegou
Божоле Нуво прибыло
Beaujolais Nouveau har anlänt
Beaujolais Nouveau ได้มาถึง
Beaujolais Nouveau đã đến

Beaujolais : le négoce tue les viticulteurs. Comment réagir ?

 

Beaujolais Nouveau 2014 : ça s’est passé aux Sarmentelles 2014

Sortie du Beaujolais Nouveau 2014 à Beaujeu - Vidéo des Sarmentelles 2014

Le Beaujolais Nouveau est un événement mondial et c’est au cœur de la fête qu’on le ressent réellement.

Dans la nuit du 19 au 20 novembre 2014, à Beaujeu, ce sont officiellement plus de 17 nationalités différentes qui étaient présentes dans la capitale du Beaujolais pour fêter l’arrivée du premier vin de l’année ! Les Sarmentelles, événement organisé à Beaujeu à 60 km au nord de Lyon, accueille tous les ans des milliers de personnes curieuses de pouvoir assister au lancement du Beaujolais Nouveau.
De nombreux Russes étaient présents sur place : une interprète était présente sur scène afin de motiver ses compatriotes et faire monter l’ambiance petit à petit.
Le Beaujolais Nouveau 2014 est arrivé ! En direct des Sarmentelles de Beaujeu 2014 Mais nous avons également pu rencontrer des personnes venues des Etats-Unis (dont une demoiselle prénommée « Beaujolais », s’il vous plaît), du Japon, de Chine, de Belgique, du Brésil, d’Espagne, d’Allemagne, du Viet-Nam, du Royaume-Uni, de Suisse.

Pendant la journée, un concours de dégustation a permis à 1 personne de remporter 2 billets Aller-Retour pour New-York (Air France était partenaire des Sarmentelles cette année, et ce pour la première fois. Le PDG du groupe n’a pas oublié de rappeler que la compagnie aérienne avait transporté plusieurs dizaines de millions de bouteilles de par le monde). Le concours de dégustation a également permis à 1 personne de remporter son poids en vin (et l’heureux gagnant aimant visiblement bien manger, il aura fallu 14 cartons de Beaujolais Nouveau pour pouvoir arriver à son poids).
3 autres gagnants ont reçu des lots constitués de bouteilles de vin.

« Le Beaujolais Nouveau est [finalement] arrivé », comme le dit la formule consacrée et plusieurs milliers de personnes étaient présentes dans la capitale historique du Beaujolais afin de célébrer comme il se doit la sortie du Beaujolais Nouveau 2014.
Malgré le froid et le brouillard épais, on estime entre 4.000 et 5.000 personnes (ce qui est difficile à estimer avec certitude) sur place, à attendre impatiemment le lancement officiel du « Beaujo ».

Rapidement après l’animation, l’attente cède sa place à la joie. La foule, compacte, se rue tant bien que mal sur les nombreux stands proposant du Beaujolais Nouveau.
Les premiers avis sont fermes : « Enfin. Vite, je veux le goûter! » « Il est meilleur que l’an dernier » « Un peu trop sucré à mon goût mais bien meilleur. Et pas de goût de banane ! ».

Cette année, c’est Péricot Legasse -critique gastronomique- qui a eu la chance d’effectuer la mise en perce à minuit pile. Cette mise en perce a été suivie d’une animation « son et lumière ».
Péricot Legasse n’a pas manqué de rappeler que le millésime 2014 sera sans doute un très bon millésime, vue la météo des semaines de vendanges ! Il n’a pas manqué de rappeler que le Beaujolais a eu peur cette année car le temps n’était vraiment pas bon jusqu’à la fin août.

Si vous souhaitez assister au lancement du Beaujolais Nouveau 2015, sa date de lancement sera -comme tous les ans- le 3ème jeudi de novembre. Ainsi, la date du Beaujolais Nouveau 2015 est fixée le 19 novembre 2015.

Affiche de campagne du Beaujolais Nouveau 2014 : premiers avis de clients

Affiche Beaujolais Nouveau 2014 de l'InterBeaujolais - Artiste SKWAK © InterBeaujolais 2014

Le Beaujolais Nouveau 2014 sera représenté par cette affiche.

Selon l’interprétation donnée par l’InterBeaujolais, la raison d’être de cette affiche est de mêler tradition et modernité, humour et fierté. Le Beaujolais Nouveau est un produit fier de ses racines qui s’inscrit dans un mouvement de modernité.

Nous supposons que l’emploi des couleurs nationales permet d’ancrer l’idée que le Beaujolais Nouveau est un produit Français, qui n’existe nulle part ailleurs.
Le slogan « Beau  jolais Nouveau, un art Français » doit permettre d’appuyer l’idée que le produit est un un savoir-faire Français, un « art » à la Française. La notion d’art est sûrement renforcée par le « Beau » de Beaujolais, écrit en deux parties.

« L’équipe de communication » du Beaujolais Nouveau 2014 dit également se mobiliser sur les réseaux sociaux.
Or, le/la/les community manager(s) oublient de répondre aux commentaires laissés par des touristes étrangers qui désirent avoir des informations sur le lancement du Beaujolais Nouveau. Pire, lorsqu’ils le font, ils ne répondent pas aux bonnes questions.

Aucun compte twitter officiel n’a été créé pour le lancement du Beaujolais. Le compte Pinterest se résume au strict minimum. Quand au compte Instagram, s’il existe, il est introuvable.

Donc, pour l’InterBeaujolais, se mobiliser sur les réseaux sociaux consiste à investir de la manière la plus minable qui soit Facebook, et dans le strict minimum Pinterest.

C’est un choix, après tout. Mais qu’on ne communique pas autour d’une mobilisation sur les réseaux sociaux.

Avis de clients sur l’affiche du Beaujolais Nouveau 2014

Maintenant, voici quelques avis de clients qui ont vu l’affiche. Autant vous dire que l’objectif n’est pas atteint :

 » Cette année, le Beaujolais Nouveau est pétillant ?  »
 » Le Beaujolais Nouveau se transforme en Coca ?  »
 » Redorer le Beaujolais Nouveau avec une image comme ça, je me demande comment c’est possible.  »
 » En quoi le Beaujolais Nouveau est un art ?  »
 » Personnellement, je comprends pas qu’on veut me vendre du vin.  »

Notre avis, à nous, est assez simple : cette affiche s’inscrit dans une continuité de campagnes de communication ridicules. Elle n’a rien, elle n’apporte rien, hormis dénaturer et faire perdre notre identité aux yeux du monde.

L’artiste, Skwak, a eu totalement raison de se faire payer le montant qu’il s’est fait payer -et ce, même si c’est sur notre dos. En l’occurrence, on ne connaît pas le montant de son cachet vu que les dépenses de l’InterBeaujolais sont cachées.
Nous serions intéressés par le cahier des charges que Skwak a eu à respecter.
Si les décideurs de l’InterBeaujolais veulent jouer la transparence (ce dont ils ne semblent pas capables), nous serons heureux d’avoir ce cahier des charges entre les mains.
Nous rappelons également que M. Bourjade ne nous a pas contacté, comme précisé dans son commentaire du 30/10/2014, sous notre article sur les interactions entre les CVO et le budget de l’institution.

Que pensez-vous de cette affiche ?
A votre avis, l’InterBeaujolais est-elle compétente pour gérer la communication du Beaujolais ?

Nous nous posons ces questions, nous voudrions vos réponses.

InterBeaujolais : budget fondé sur la Cotisation Volontaire Obligatoire

Edit du 30/10/2014 : nous vous invitons à lire la réponse de M. Bourjade, délégué général de l’InterBeaujolais, en commentaire de cet article.

___

En préambule à un article qui paraîtra d’ici quelques jours, nous nous sommes interrogés sur le budget annuel de l’InterBeaujolais.
Puisqu’aucun document officiel ne permettait de trouver des traces de ce budget, nous sommes partis de la « CVO », autrement nommée Cotisation Volontaire Obligatoire.

L’InterBeaujolais est l’organe officiel gérant la communication et l’administration du vignoble Beaujolais.
Il existe des interprofessions dans de nombreux secteurs et/ou régions agricoles et viticoles, toutes financées par les CVO.
Chaque professionnel se doit d’adhérer à ces interprofessions au risque de ne pouvoir commercialiser, voire exercer.

Nous vous invitons à lire cette Assemblée Générale Ordinaire de l’InterBeaujolais, trouvée sur le site du Ministère de l’Agriculture. La page 13 -nommée Article XII- Budget- vous expliquera ce qu’est cette Cotisation Volontaire Obligatoire. Les pages, ou articles, suivantes vous apprendront ce que devaient verser chaque viticulteur et/ou négociant à l’InterBeaujolais, afin d’assurer la communication de leur vignoble (jusqu’en 2013, les montants actuels ne sont pas rendus officiels) :

  • 6.36 €/hl vendu de l’AOC Beaujolais ;
  • 6.52€/hl vendu de l’AOC Beaujolais Villages ;
  • 7.56€/hl vendu des AOC Brouilly, Côte de Brouilly, Régnié, Morgon, Chiroubles, Fleurie, Moulin à Vent, Chénas, Juliénas et Saint-Amour (Crus du Beaujolais).

Cette Cotisation Volontaire Obligatoire ne sert qu’au budget de fonctionnement et de communication de l’InterBeaujolais.

Pour toute demande de capsules ou quoi que ce soit d’autres, vous devrez bien évidemment payer des taxes supplémentaires.

Ainsi, d’après les chiffres fournis par cette Assemblée Générale Ordinaire, et si l’on se fie au rendement moyen par AOC en 2010, le budget de L’interBeaujolais pour l’année 2010 pouvait s’éléver à 5 648 434 € :

  • 2 019 300 € pour l’AOC Beaujolais ;
  • 1 467 163 € pour l’AOC Beaujolais Villages (Edit : la première mouture de l’article faisait mention de ‘Beaujolais Nouveau’. Il ne s’agissait que d’une coquille) ;
  • 2 161 971 € pour l’ensemble des AOC crus du Beaujolais.

Dans l’état actuel des choses, et vu le budget conséquent : nous nous posons une sérieuse question : où part cet argent ?

Un petit indice ?

Voici ce qui a été fait sur les murs du fameux « 210 », siège des bureaux de l’InterBeaujolais dans une rue cachée de Villefranche-sur-Saône.

Dans l’état actuel des choses, nous ne savons pas si cette fresque géante a été financée par la Cotisation Volontaire obligatoire… mais le budget de l’InterBeaujolais étant basé sur cette taxe « volontaire obligatoire », il y a de fortes chances que cette fresque en soit le fruit. Nous ne disons pas qu’elle est en le fruit, nous disons qu’elle POURRAIT en être le fruit.

Fresque murale peinte sur les murs du 210 en Beaujolais - InterBeaujolais - dépense argent inutile cotisation volontaire obligatoire Fresque murale peinte sur les murs du 210 en Beaujolais - InterBeaujolais - dépense argent inutile cotisation volontaire obligatoire Fresque murale peinte sur les murs du 210 en Beaujolais - InterBeaujolais - dépense argent inutile cotisation volontaire obligatoire
Pendant ce temps, les suicides de viticulteurs continuent car, pour certains, ils ne peuvent plus payer ce qu’ils doivent, le vignoble s’enfonce sans cesse dans la crise, les vins du Beaujolais souffrent d’un déficit d’image assez énorme.
Mais oui, la priorité était, évidemment de dépenser de l’argent (et combien?!!!) pour une fresque sur l’ensemble des murs de l’InterBeaujolais

Amis vignerons du Beaujolais, voilà où pourrait être passée une partie de votre Cotisation Volontaire Obligatoire, en 2014. Heureux ?

La suite d’ici quelques semaines…

Beaujolais : les premières grappes récoltées dès le 30 août

Le cépage Gamay Noir à Jus blanc, dans le Beaujolais, à la veille des vendanges

2014 sera un millésime dont nous nous souviendrons tous !

Certains annonçaient des vendanges très précoces, aux alentours du 15 août quand d’autres prévoyaient de vendanger fin septembre.
Une météo capricieuse, un ensoleillement assez faible qui, paradoxalement, aura donné un véritable et néfaste coup de soleil aux raisins, des orages très violents, des vents encore plus, parfois de la grêle… Toutes les conditions semblent réunies pour que le millésime 2014 s’annonce d’une qualité moyenne. Mais une bonne surprise est toujours possible et nous vous ferons part de nos premières impressions dès que nous aurons commencé notre campagne.

Le Gamay noir à Jus blanc est le cépage traditionnel du vignoble Beaujolais ! De nombreuses toiles d'araignées vont ajouter de la poésie au romantisme de la période des vendanges dans le Beaujolais 2014A quelques jours du lancement officiel de la campagne officielle de vendanges 2014 dans le Beaujolais, aucune date n’a encore été arrêtée par l’Inter Beaujolais et les instances habilitées. Nous pouvons néanmoins vous révéler que les premières grappes, grâce à des dérogations, seront coupées dès le 30 août ! Il n’est pas impossible de voir quelques troupes de vendanges un ou deux jours plus tôt, selon les secteurs.
Néanmoins, nous pouvons espérer que le ban des vendanges 2014, dans le Beaujolais, soit fixé aux alentours du 6 septembre.

Le « ban des vendanges » est le terme consacré pour désigner la date officielle à partir de laquelle les viticulteurs ont l’autorisation de récolter leurs raisins.

Les vendanges sont souvent une excellente pour visiter le Beaujolais ! C’est à cette époque que le vignoble grouille de milliers de petites mains et de centaines de tracteurs pressés par le temps. Les vendanges sont la meilleure époque pour se rendre compte que la totalité de l’économie locale repose sur le travail de la vigne.
Si vous souhaitez visiter le Beaujolais pendant les vendanges 2014, n’hésitez pas à nous rendre visite ! Nous nous ferons un plaisir de vous faire visiter le cuvage, haut lieu stratégique. Avec un peu de chance, vous pourrez même assister à une « pressurée », le moment où après la première fermentation -dite alcoolique-, nous utilisons le pressoir pour obtenir le jus fermenté.
Si vous en faîtes la demande et si les conditions le permettent, nous pourrons vous conduire à la rencontre de vendangeurs, afin de vous mêler à nos troupes et participer à la récolte, quelques minutes.
Entrer en contact avec Agnès et Marcel Durand, producteurs-récoltants à Lancié.

En un mois, ce sont près de 22.000 hectares de vignes qui vont connaître coups de serpettes et sécateurs.
Vous avez du mal à vous représenter ce que font effectivement 22 hectares de vignes ? Voici quelques points de comparaison :
– environ 220.000.000 millions de ceps de vignes ;
– environ 22.000 terrains de football mis les uns à côte des autres ; – 220 km² (la ville de Paris intra-muros a une superficie avoisinant les 106km², la ville de Lyon a une superficie de près de 48km², le Lac d’Annecy a une superficie de 27km² quant au Lac Léman, 580km²), etc.

N’hésitez pas à nous rendre visite !

Juillet 2014 : le Beaujolais traversé par le Tour de France

Beaujolais 2014 : Tour de France qui passe à Lancié (69)

C’était en 2002 ! A cette époque, Lance Armstrong était encore le seigneur -contesté depuis lors- du Tour de France.
C’était en 2002 et le Beaujolais accueillait le Tour de France en grande pompe. Régnié-Durette, petit village d’un petit millier d’habitant, était désigné comme village-étape d’un contre-la-montre dont l’arrivée était Mâcon.
C’était en 2002 et le vignoble Beaujolais n’avait pas vu l’ombre des cyclistes depuis cette édition. Lire la suite