[Marketing] Mais qu’ont-ils fait de Miss Beaujolais Nouveau ?

Si vous aviez pensé que Cindy Forissier, élue Miss Beaujolais Nouveau 2013, serait partout présente pour représenter le millésime 2013, c’est que vous n’avez encore et toujours rien compris de la politique grand-guignolesque des dirigeants de l’Inter Beaujolais.

Élue en juin 2013 pour promouvoir le Beaujolais Nouveau et lui donner un côté plus glamour, nous aurions pu imaginer que les créatifs de l’instance dirigeante du vignoble aient misé sur le joli minois de la donzelle sur les visuels de promo du millésime.

Hé bien non. Plutôt que d’associer une Cindy Forrissier, un peu sexy sans être vulgaire, sur chacun des nouveaux visuels servant à la promotion du Beaujolais Nouveau, les dirigeants ont encore décidé de rester les deux pieds liés en 1986.
Leur affiche principale utilise une bouteille comme support pour le port d’une robe faite d’on-ne-sait-trop-quoi (une affiche très proche de celle du millésime 2012).
D’où notre interrogation : à quoi sert Miss Beaujolais Nouveau ? Qu’en ont-ils fait ? Pourquoi n’est-ce pas elle qui apparaît sous cette robe ? N’était-elle pas associer son visage au Beaujolais Nouveau, et plus globalement aux vins du Beaujolais ?

Pourtant, Jean Bourjade, délégué général de l’InterBeaujolais, déclarait « nous avons souhaité redonner un côté glamour au Beaujolais Nouveau, afin qu’il ne soit plus vu comme un vin franchouillard et has been par les jeunes« . Suite à de tels propos, on aurait donc pu s’attendre à une campagne de communication digne de ce nom. Mais non ! Ne l’oublions pas : nous sommes gérés par des incompétents du marketing et de la communication.

Quand nous avions appris l’existence de cette élection en avril dernier, nous étions sûrs que personne ne saurait faire bonne utilisation de cette miss. Déjà, nous étions contre cette élection qui semblait sortir tout droit de 1993 et tendait à rappeler les élections « Miss Pâté de Campagne aux Herbes » ou « Miss Omelette Géante aux Oignons » qui étaient en vogue à cette époque. Et finalement, nous avions raison !

Je me suis amusé, en 20 minutes, à faire une affiche pour la promotion du Beaujolais Nouveau en réutilisant l’image de Cindy Forissier (je m’excuse auprès d’elle et du photographe qui doit détenir les droits de la photo originale). En 20 minutes, j’ai sorti quelque chose de très simple  mais, à mon sens, plus percutant que la promotion officielle, qui attire l’oeil et qui n’a encore jamais été fait !

La version que j’ai faite n’est pas parfaite et c’est normal en 20 minutes. Une mise en scène adéquate aurait plus d’impact. J’ai pris la première photo d’elle que j’ai pu trouver sur internet…
Quand on pense au coût de l’élection de Cindy Forissier (des chiffres auxquels nous n’avons pas accès très facilement alors que ce sont nos cotisations qui payent la totalité de la communication du Beaujolais), pourquoi ne pas utiliser son image partout pour que les gens l’associent réellement à l’événement (puisqu’il faut faire avec et que nous sommes contre le maintien du Beaujolais Nouveau) ? Pourquoi ne pas tout faire pour décrocher une interview sur un plateau du 20 heures où la demoiselle élue parlerait du vignoble ? Pourquoi, pourquoi, pourquoi ?

Pour votre information, Miss Beaujolais Nouveau 2013 a donné le coup d’envoi de 2 événéments à Lyon-Confluence pour la sortie du Beaujolais Nouveau. Le village de Beaujeu n’est-il pas le centre de toutes les festivités (avec les Sarmentelles) et la mise en perce officielle à 0h00 ? Pourquoi n’était-elle pas présente ? Pourquoi n’a-t-elle pas percé le tonneau ? Pourquoi, pourquoi et toujours pourquoi ?

Cindy Forissier dans une pub non officielle pour le Beaujolais Nouveau 2013

 

Pub de l'INterBeaujolais sur le Beaujolais Nouveau 2013

 

 

La question est donc la suivante : l’InterBeaujolais doit-elle se munir de véritables créatifs, professionnels de la communication et du marketing ?
Pour nous, la réponse est bien évidemment oui. Mais qu’en est-il de votre avis ?

Cotation vin : les bonnes conditions pour laisser vieillir vos bouteilles.

C’est avec surprise que nous découvrons, chaque jour, à quel point vous êtes friands d’informations sur les méthodes de conservation de vos vieilles bouteilles de vin ! Que ce soit pour leur faire prendre de la valeur (pour augmenter la cotation du vin), ou pour votre propre plaisir, peu importe : les méthodes sont similaires !

Avant de commencer une série d’articles à ce sujet (en pleine période de Beaujolais Nouveau, cela peut paraître paradoxal mais n’oubliez pas que certains millésimes de Beaujolais Nouveau peut se conserver plusieurs années !), nous tenions à vous faire un bref rappel concernant les règles de conservations de vos vieilles bouteilles de vin.
Elles sont finalement peu nombreuses, et si vous les respectez toutes, à la lettre, vous augmenterez vos chances pour que le vin vieux soit conservé dans les meilleures conditions possibles ! Et qui sait, grâce aux joies de la cotation vin aux enchères, vous détiendrez peut-être un petit trésor…

Les conditions de conservation du vin

Le choix de la pièce dans laquelle disposer vos bouteilles

  • Une pièce sèche, sans humidité
  • Une pièce sans lumière du jour
  • Une pièce à température stable  sur toute l’année

Comment entreposer ses bouteilles ?

Cotation vin : la vinothèque, instrument idéal pour conserver ses vieilles bouteilles de vin

  • Si vous n’avez pas suffisamment de place, laissez vos bouteilles dans le carton/caisse (si vous les avez achetées sous ce mode de conditionnement)
  • Vous pouvez empiler plusieurs cartons (à condition que le carton du dessous soit plein et qu’il ne soit pas endommagé ou humide, etc.)
  • Si vous avez suffisamment de place, n’hésitez pas à investir ( ou à fabriquer vous-même) une vinothèque.
  • Il est essentiel, pour que le vin vieillisse convenablement, que vous laissiez votre bouteille couchée.

 

Conseils essentiels pour optimiser la conservation de vos vieilles bouteilles

  • Conservez votre bouteille couchée sans chercher à la bouger de place toutes les semaines.
  • Ne déplacez jamais vos bouteilles, même pour nettoyer la poussière qui s’accumule dessus avec le temps. Vous risqueriez de mélanger le dépôt naturel, qui se forme avec le temps, et le vin !
  • Si vous constatez que le niveau de vin diminue dans vos bouteilles, faîtes appel à un professionnel pour savoir comment réagir dans ce cas-là. Il est normal que le volume de vin diminue avec le temps. Certains experts préconisent de changer de bouchon tous les 30 ans. Ne le faîtes surtout pas seul, sans expérience ! Attention, si le niveau de votre bouteille a vraiment diminué, les conditions dans lesquelles vous conservez vos bouteilles sont sûrement mauvaises (température et humidité sont la cause de ce phénomène)
  • Ne cherchez pas à supprimer la moisissure qui peut apparaître sur vos bouchons ou vos étiquettes. Il est normal qu’il y en ait un peu. Si toutefois vos bouteilles sont recouvertes de moisissures, il faudra sûrement penser à changer vos conditions de conservation !
  • Si vous êtes tenus à déménager, entreposer vos bouteilles dans un carton, à l’horizontale ! Notez sur le carton que c’est fragile et à manipuler avec précaution !

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les techniques pour conserver votre vin, n’hésitez plus à nous contacter pour savoir quels sont les vins et millésimes du Beaujolais qui se conservent le plus longtemps. Vous pourriez avoir de jolies surprises !

Et puis il ne faut pas l’oublier : si vous êtes intéressé par la cotation de vin lors de ventes aux enchères, respectez ces quelques règles ne fera qu’augmenter le prix de votre bien !

Beaujolais : un millésime 2013 exceptionnel !

Une troupe de vendanges en Beaujolais - Récolte millésime 2013 à Fleurie

Si vous nous aviez posé la question voilà 3 mois, il est fort probable que notre réponse aurait été beaucoup moins catégorique que maintenant ! Mais voilà, cette fois, nous pouvons le dire, preuves à l’appui : le millésime 2013, dans les Crus du Beaujolais, s’annonce exceptionnel !

Cru du Beaujolais : Fleurie, une troupe de vendangeurs du Beaujolais. millésime 2013Nous avons essayé de vous le faire comprendre en temps et heure : la date de début des vendanges allait s’annoncer capitale et il s’avère que la décision du 24 septembre, arrêtée par les instances compétentes, était la bonne ! Une semaine de plus et toute la récolte allait être perdue.

Pour ce qui nous concerne, dans la région de Lancié – Morgon  Moulin à Vent (le nord du vignoble Beaujolais, soit la région des Crus), nous avons vendangé sur 3 journées : du 29 septembre au 1er octobre.
La maturité du raisin était excellente, parfaite. Quelques jours de plus auraient été fatals à la récolte 2013 et nous avons produit, semble-t-il, des vins excellents.

Cela ne fut malheureusement pas le cas pour tout le monde dans le Beaujolais !
Les vendanges ont été chaotiques, au niveau de la météo surtout. La date tardive de la récolte a eu des effets que certains avaient oublié : les brumes matinales, très abondantes dès le début de l’automne, n’ont pas été favorables à une bonne fin de maturation du raisin.
En désirant attendre quelques jours supplémentaires, certains viticulteurs ont commis une erreur. Toutefois, le savoir-faire de ces passionnés a souvent permis d’enrayer cette petite catastrophe.

De tous les vins du Beaujolais 2013 que nous avons pu goûter jusque là, 95% d’entre eux s’annoncent exceptionnels. Bien évidemment, la fermentation n’est pas finie dans la plupart des cas et il faudra laisser le temps au vin d’exprimer le savoir-faire de son vigneron.
Bien évidemment, nous ne pouvons pas être sûrs que les vins vieilliront de la meilleure manière qui soit.

Ce millésime Beaujolais 2013 sera à surveiller de prêt. Parole d’expert !
Vous pourrez les retrouver chez nous, d’ici quelques mois !

Vendanges 2013 : Beaujolais, les raisins sont-ils mûrs ?

Vous qui lisez ces lignes êtes sûrement au courant : le vignoble Beaujolais est presqu’intégralement planté du cépage Gamay Noir à Jus Blanc.

La première chose à laquelle il faut s’intéresser, lorsqu’on parle de vendanges 2013 dans le Beaujolais, c’est bien évidemment du fruit, en l’occurrence le raisin ! Notre raisin.
Bonne nouvelle, dans la région de Lancié/Morgon/Fleurie/Moulin à Vent, les intempéries ont globalement épargné la qualité du raisin et la récolte s’annonce excellente. Le millésime devrait être prometteur. Les vignes n’ont pas été malades et les traitements ajustés pour recevoir le moins de produits possibles.

Les raisins sont mûrs en apparence, mais en apparence seulement. En effet, ils n’ont toujours pas atteint le taux de sucre nécessaire à l’élaboration du vin. C’est ce qu’on appelle « le degré ».

D’ici quelques jours (une petite dizaine), les grappes de raisin dans ce secteur devrait avoir un taux de sucre supérieur à 10%. Les vendanges 2013 pourront alors débuter.

Dès leur récolte, et une fois mis entiers en cuve, les raisins pourront démarrer leur macération alcoolique. Par le biais de processus chimiques, le sucre contenu dans les raisins se transformera en alcool avant la pressurée. Il est impératif que les grappes de raisins arrivent entières dans les cuves.
Pour en savoir davantage sur le cahier des charges de l’AOC du Beaujolais, c’est ici.

Mais n’allons pas trop vite : nous vous expliquerons tout le processus de vinification en détail lorsque le moment sera venu !

Vendanges 2013 en Beaujolais : les raisins sont-ils mûrs ?

L’été est fini : les vendanges arrivent dans le Beaujolais !

Les vendanges en Beaujolais : démarrage fin septembre.

On va commencer cet article avec un petit rappel lexical important car tout le monde, ou presque, a oublié qu’il existait une distinction entre ces deux termes :

  • le viticulteur est le professionnel qui s’occupe de cultiver la vigne ;
  • le vigneron est le professionnel qui s’occupe de cultiver la vigne, de vinifier les raisins puis d’élever ses vins.

Pour être plus parlant : quelqu’un qui travaillera dans ses vignes sans avoir de cuvage et emmènera ses raisins dans une cave coopérative sera considéré comme un viticulteur. Une personne qui s’occupera de toute la chaîne de production, de la taille de la vigne, en passant par la récolte puis la vinification, jusque parfois la mise en bouteille puis la commercialisation, sera considéré comme un vigneron.

Maintenant que les choses sont plus claires pour tout le monde, on va pouvoir entrer dans le vif du sujet pour parler des vendanges dans le Beaujolais.

Fin septembre, les vendanges 2013 dans le Beaujolais débuteront.  Une année bien tardive avec de nouvelles traditions.

Beaujolais : des vendanges 2013 bien tardives !

On se croirait retournés 25 ans en arrière.
A cette période, il était plus que fréquent que la date des vendanges soit fixée aux alentours du 25 septembre. D’ailleurs, dans la mémoire collective, les vendanges n’annoncent-elles pas l’automne, la fin d’un nouveau cycle autour duquel tout est bâti ?

Nous nous sommes habitués, au fil des années, à voir les vendanges s’avancer dans le temps. En 2000, la récolte avait débuté chez certains viticulteurs à la fin août. En 2003, certains, dans le vignoble Beaujolais, avaient même débuté les vendanges avant le 15 août. Du jamais vu ! Depuis lors, le début de la récolte à la fin du mois d’août est devenu courant.
En quinze ans à peine, 5 millésimes ont vu leurs vendanges débuter avant le 1er septembre en Beaujolais.
Ces dernières années, la date du ban des vendanges (la date de début légal autorisé par la Préfecture) oscillait néanmoins autour du 1er septembre. Cela faisait donc quelques années que la récolte n’avait pas débuté aussi tard.

Plusieurs questions se posent : comment vont faire viticulteurs pour recruter des troupes de vendangeurs, eux qui d’ordinaire s’appuyaient largement sur les étudiants ? Le raisin aura-t-il eu suffisamment de temps pour se transformer en Beaujolais Nouveau buvable ? Car oui, le date de sortie du Beaujolais Nouveau est fixée au 21 novembre 2013. Soit 2 petits mois,à peine après le début de la récolte.

Tenez, d’ailleurs : saviez-vous que les vignerons auront le droit de délivrer le Beaujolais Nouveau aux négociants à partir du 15 octobre, soit à peine 3 semaines après le début de la récolte. Moi, personnellement, ça me laisse songeur. Pas vous ?
Pour ce qui concerne les vendangeurs : ce sont souvent des troupes entières, venues des pays de l’Europe de l’Est, qui viennent s’occuper de la récolte. La raison est principalement d’ordre économique. Et puis comme il est encore rare que la récolte du raisin puisse se faire à la machine, en Beaujolais (sauf autorisation exceptionnelle), et que cela risque de durer encore quelques années, le Beaujolais s’enrichit de nouvelles traditions, tout droit venues des ex-républiques Soviétiques.
Dans de nombreuses exploitations, les vendanges d’antan sont belles et bien finies et avec elles, la fin des nombreuses traditions séculaires liées à cette période spécifique.
La Revole, par exemple. Cette soirée qui avait lieu le dernier soir, après la fin des vendanges, mémorable pour toute la troupe et les patrons, disparaît petit à petit. Elle scellait parfois de jolies amitiés ou de belles histoires d’amour naissantes.

Le Beaujolais change, s’adapte lentement à son époque. Mais ce qui est sûr, c’est que dans 50 ans encore, le raisin se récoltera toujours, d’une manière ou d’une autre, avec sûrement d’autres traditions encore, sur les coteaux Beaujolais.

[Quizz]Les Crus du Beaujolais : questionnaire sur des vins de France peu connus.

Estimation de vieilles bouteilles du Beaujolais ! Cotation vin de France sur e-vigneron.com

Vous pensiez tout connaître du vignoble Beaujolais ? Et si vous vous laissiez tenter par ce quizz de 20 questions sur les Crus du Beaujolais ?

Les vins Français : les Crus du Beaujolais et leur histoire

Les Crus du Beaujolais sont des vins méconnus. Nous vous proposons un quizz qui vous permettra de mesurer votre niveau de connaissance sur ce vignoble, dont les vins rivalisent parfois avec ceux de Bourgogne.

Accrochez votre ceinture direction les Monts du Beaujolais, n'oubliez pas votre verre à dégustation (on sait jamais, ça pourrait vous servir) et laissez vous embarquer dans cette fabuleuse aventure, où vont se mêler secrets de fabrication, légendes locales, géologie, architecture, sans oublier l’œnologie.

Départ
Félicitation - vous avez complété Les vins Français : les Crus du Beaujolais et leur histoire. Vous avez obtenu %%SCORE%% sur %%TOTAL%%. Votre performance a été évaluée à %%RATING%% Pour découvrir notre vignoble et ses nombreux vins, réservez tout de suite une nuit en chambres d'hôtes chez Agnès et Marcel Durand, à Lancié ! Chambres d'hôtes en plein coeur du Beaujolais chez Agnès et Marcel Durand, Lancié
Vos réponses sont surlignés ci-dessous.
Retour
Les questions en gris sont complétées.
12345
678910
1112131415
1617181920
Fin
Retour

 

Vins de France : accord plat-vin parfait.

Avec quel vin accorder un plat ? Les accords mets-vins

Voilà quelques jours, nous vous avions présenté les accords entre les plats et les 10 vins de France préférés des Français.Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir la suite aujourd’hui. Quel plat accorder avec un Saint Emilion ? La réponse, dans la suite de l’article.
Lire la suite

Les vins de France : avec quel plat les marier ?

Quel plat marier à votre vin de France ?

Ce soir, vous avez du monde à dîner. Vous avez une bouteille que vous souhaiteriez déboucher pour faire plaisir à vos convives mais n’avez aucune idée de ce que vous pourriez cuisiner pour que l’accord se fasse à merveille.
Nous vous proposons d’allier quelques vins de France avec certains plats. Vous serez certains de faire mouche à tous les coups. Lire la suite

Carte des vins Francais : les grandes régions de production.

Carte des vins francais : les différents vignobles et régions viticolesde France

Alors bien sûr, les techniques ont évolué au fil des siècles. Alors bien sûr, nous ne saurons jamais réellement à quoi ressemblaient les vins Francais de nos ancêtres. Mais ce que nous savons, c’est que la culture de la vigne en France est une tradition millénaire.
Et comme tout bon site qui débute se doit de poser les bases de son sujet privilégié, voici, pour vous, une carte des vins Français. Lire la suite

Mais au fait, comment fonctionne la cotation vin ? Estimer ses bouteilles

Cotation vin - Vieilles bouteilles à estimer - e-vigneron.Com

L’autre fois, un client nous a posé une question. Vous savez, ce genre de questions auxquelles il n’est pas des plus évidents de répondre. « Mais au fait, comment ça marche la cotation vin ? » Lire la suite