Vous n’avez jamais entendu parlé de la fameuse Roche de Solutré ? Cette fameuse falaise sortant de nulle part et culminant à 493 mètres d’altitude ?

Rien de grave, nous allons nous charger de combler vos lacunes et surtout, nous allons vous parler des vins produits autour de ce monument national.
Car oui, si la majorité des Français connaissent la Roche de Solutré, c’est bien à cause de François Mitterrand qui s’y rendait tous les ans, d’abord à Pâques puis à la Pentecôte, pour rendre hommage aux Résistants de la région.
Le président de la République, une fois élu en 1981, attira de plus en plus de monde dans son ascension. Une cour de sympathisants, amis, étaient suivis par des centaines de journalistes, venus exprès pour couvrir l’événement.

Situé à 8 km à l’ouest de Mâcon, les alentours de la Roche de Solutré sont recouverts de vigne. Les coteaux sont plantés en Chardonnay, un cépage de raisns blancs. Nous sommes ici en Bourgogne, dans le pays des vins blancs secs.

Descriptif de notre Mâcon-Solutré

Bouteille de Mâcon-Solutré Mardi BroussaudQuelle jolie robe dorée  virant sur des nuances de jaune citron. Ce Mâcon-Solutré est un véritable régal pour les yeux. En vieillissant, car oui, le Mâcon-Solutré peut vieillir facilement jusque 15 ans, il commencera à se parer de jolies touches de jaune-ambré, qui lui donneront une profondeur que les amateurs sauront apprécier.

Lorsque vous proposez notre Mâcon Solutré, ne le servez pas trop frais à vos convives. Entre 11 et 13°C, la température sera idéale pour que ses délicats arômes se dévoilent. Vous y retrouverez de jolis arômes d’amande. Puis viendront se mêler des notes de plus en plus prononcées de fruits d’été : l’abricot en tête de ce florilège.

Sa bouche est fine et délicate. Le sol argilo-calcaire sur lequel est produit le Mâcon-Solutré est parfaitement adapté au cépage Chardonnay ! Si vous le servez à la bonne température, vous y trouverez de subtils arômes d’ananas et de pamplemousse. Son acidité typique ne saurait déplaire à tous les amateurs de vins blancs secs. Si vous laissez votre vin s’aérer quelques minutes dans votre verre (inutile de le carafer, à moins que le millésime ait une dizaine d’années, ce qui permettra de décanter les dépôts), vous y débusquerez quelques notes discrètes de citron, qui viendront ajouter un peu d’acidité à ce vin de Bourgogne qui mérite de se faire connaître !

Accorder le Mâcon-Solutré avec un plat

  • Huîtres gratinées à l’emmental
  • Poulet fermier accompagné de tomates provençales
  • Crême glacée à la fraise ou à la framboise

Conseils de dégustation

  • Servir entre 11 et 13°C
  • Conserver votre bouteille en position couchée, dans la pénombre, dans un endroit à température stable (13 à 15 °C)
  • Ne carafer votre Mâcon-Solutré que si vous apercevez des dépôts dans le culot de la bouteille.
  • Garde maximale : 5 ans. Certains millésimes vont jusqu’à 15, voire 20 ans.
Aucun champ trouvé.

Partagez l'information
  • Twitter
  • Facebook
  • email
  • Google Reader
  • Tumblr
  • LinkedIn